Mémoire universitaire
Mémoire management
Mémoire master
Mémoire DSCG
Mémoire de recherche
Soutenance mémoire
Mémoire droit
Mémoire histoire
Mémoire psychologie
Mémoire marketing
Mémoire de stage
Сorrection mémoire
Mémoire DEC
Mémoire finance
Plan mémoire master
Mémoire CESF
Nos tarifs Soutenance de mémoire

Il est essentiel de bien se préparer pour sa soutenance orale de mémoire. Il s’agit de faire une présentation orale de votre mémoire en face d’un jury, une rédaction de mémoire qui ressemblerait à une plaidoirie.

Vous devez savoir comment préparer un plan, comment faire une soutenance orale mémoire, comment présenter avec PowerPoint et comment gérer les questions. Nous vous proposons de découvrir dans cet article, quels sont les critères d’évaluation d’une soutenance de Master 2 ou d’une thèse de doctorat.

Comment se passe la soutenance de mémoire ?

La soutenance n’est pas le résumé de mémoire au sens propre du terme, mais une présentation orale décrivant la structure du dossier écrit, la façon dont le sujet a été attribué et la recherche menée. Munis du diaporama préparé pour cette occasion, commencez à défendre votre mémoire en résumant vos recherches, tout en évitant de répéter le plan du dossier que vous avez créé. Vous devrez emmener le jury à comprendre votre travail et ses implications, pendant la soutenance de votre thèse.

Être synthétique

Pour expliquer votre raisonnement à votre auditoire, vous devez faire preuve d’un esprit synthétique. En effet, vous devez vous concentrer sur l’essentiel tout en faisant attention aux détails de votre mémoire. Décrivez votre recherche au lieu d’utiliser le même plan que votre thèse.

La phase de questionnements

Lors de la préparation soutenance mémoire, il est nécessaire de préparer la partie question soutenance mémoire, qui constitue une rubrique de la soutenance.

Apporter du dynamisme

Ajouté du décor dans votre soutenance par une animation, car les évaluateurs aiment assister à une soutenance dynamique et non monotone.

Eveline Martin

Responsable de compte

Je vous aiderai à trouver un expert pour vos travaux académiques ou de recherche. Vous pouvez me contacter rapidement sur WhatsApp pour une consultation et je répondrai à toutes vos questions.

e.martin@correctrice-web.fr
+33 757 690 737

Calculez le coût de votre travail

Nous vous préparons plusieurs devis avec des prix différents pour que vous puissiez choisir.

Réduction de 10 % sur la première commande.

Calculez le coût et obtenez une réduction de 10%

Comment commencer une soutenance de mémoire ?

Voici un exemple de la forme d’une soutenance, tout en sachant que cela dépend de l’établissement.

  • Présentation de 10 minutes.
  • 3 diapositives avec PowerPoint obligatoire.
  • Titres descriptifs.
  • Pas de fiches.
  • 15 minutes de questions/réponses.

Une soutenance se compose habituellement de la présentation et des questions.

Attention : Pour avoir une référence, n’oubliez pas d’apporter avec vous une copie complète de votre thèse.

1. Exposé

Cette partie devrait présenter votre travail entre 10 et 30 minutes. Soyez bref et concentrez-vous sur l’essentiel.

Conseils pour les présentations

La durée moyenne d’une présentation est environ de huit à dix minutes. Assurez-vous-en avant le jour J.

  • Soyez prêt pour les problèmes techniques. Ayez une copie papier quand vous utilisez des diapos.
  • Distribuez des documents pour toutes les données qui seront représentées graphiquement.
  • Décrivez d’abord le problème ou la question qui a mené à votre recherche.
  • Veuillez expliquer comment répondre à la question ou résoudre le problème.
  • Présentez les principaux résultats les plus pertinents pour votre problème ou votre question.
  • Discutez de la signification ou de l’application des résultats.
  • Discutez de votre orientation de recherche au début de votre carrière scientifique. Quels résultats de recherche dans le futur, quelles opportunités de publication ?

Pendant la soutenance

Ne soyez pas étonné si les membres du jury vous interrogent ou discutent entre eux, car la soutenance, c’est de la conversation, où vous pouvez poser des questions.

  • Détendez-vous un peu avec un sourire.
  • Soyez concentrés pour comprendre les questions qu’on vous pose et qui sont souvent longues.
  • Si vous avez un problème de concentration, répétez la question pour être sûr de comprendre le sujet.
  • Vous pouvez faire une pause pour réfléchir.
  • Surtout, ne restez pas silencieux, même si la question est difficile.

2. Préparation soutenance mémoire : la phase question-réponse

Les membres du jury peuvent poser une variété de questions.

  • Votre méthode de recherche ;
  • Des notions spéciales ;

Dites clairement les choses dans la première partie de la soutenance de thèse.

Rassurez-vous, les jurés n’ont pas pour but de vous mettre les bâtons dans les roues, ils veulent juste savoir ce que vous avez appris de votre étude.

Questions courantes

Voici des exemples de questions qu’on pose fréquemment pendant la soutenance.

  • Veuillez nous parler de votre thèse.
  • Qui a apporté une contribution significative à votre approche de ce sujet ?
  • Qu’est-ce qui a suscité votre question de recherche ? Quels chercheurs vous ont inspirés dans le choix de votre sujet et votre approche méthodologique ?
  • Quelle théorie a guidé votre choix de méthodologie ou d’analyse ?
  • Quelles sont les carences de votre méthode ?
  • Comment vos résultats cadrent-ils avec la littérature sur ce sujet ?
  • Expliquez pourquoi vos découvertes/théories contredisent celles de l’érudit ou du chercheur X
  • Parlez des manques de vos connaissances
  • Quelles sont les limites de votre thèse quant aux questions à répondre ?
  • Qu’est-ce que vos recherches/résultats impliquent pour ce domaine ?
  • Quelles sont vos prochaines étapes en tant qu’étudiant/chercheur ?

Pourquoi nous choisir ?

Comment réussir le plan de sa soutenance de mémoire ?

Page de titre du mémoire Cette diapositive doit contenir les informations figurant sur la page de titre de votre copie papier :

  • Le titre de votre mémoire de recherche
  • Votre nom
  • Nom de l’établissement dans lequel vous étudiez
  • Nom et détails de votre cours
  • Nom de l’encadrant
Introduction (5 minutes) Votre diapositive d’introduction doit donner au comité une idée de ce qui suit :

  • Quel est le sujet que vous étudiez ?
  • Quelle est la problématique de recherche spécifique à laquelle vous cherchez à répondre ?
  • Pourquoi est-il important de répondre à cette question ?
  • Quels étaient les objectifs de votre recherche ?
Développement (10 minutes) Cette partie comprend :

Revue de la littérature :  Il n’est pas nécessaire de couvrir tout ce qui est actuellement compris dans la littérature disponible. Vous pouvez présenter ce qui suit :

  • Les recherches actuelles pertinentes qui sont proches de votre sujet
  • Différentes théories qui peuvent s’appliquer à votre domaine de recherche spécifique
  • Les points faibles qui sont actuellement mis en évidence

Méthodologie : Assurez-vous de tenir compte des facteurs ci-dessous dans votre processus :

  • Le type d’étude que vous avez mené : qualitative, quantitative ou mixte.
  • Les méthodes que vous avez choisies et pourquoi
  • Les détails de la population, les méthodes d’échantillonnage et autres informations.
  • Fournissez des informations sur la façon dont vous avez analysé les données que vous avez recueillies.

Résultats : Cette partie doit donner au comité/au public une bonne compréhension de ce que vous avez découvert au cours de votre recherche. Elle doit couvrir les points suivants :

  • Une description générale des données que vous avez recueillies au cours de votre recherche.
  • Les résultats de l’analyse que vous avez effectuée sur ces données.
  • Quelles sont les conclusions les plus significatives de vos données ?

Discussion : Soulignez ici la signification des différents résultats en fonction de votre programme de discipline et à la recherche que vous avez effectuée :

  • Quels sont les principaux résultats et quelle est leur signification pour votre recherche ?
  • Comment ces résultats se rapportent-ils à ce que d’autres ont découvert dans le passé ?
  • Comment pouvez-vous expliquer un résultat inhabituel ou surprenant ?
Conclusion (5 minutes) Conclure sa soutenance de mémoire en résumant tout ce que vous avez trouvé dans votre recherche. Vous devez de ce fait :

  • Reformuler vos questions de recherche
  • Montrer comment vos résultats répondent à ces questions
  • Montrer quelle contribution vous avez apportée
  • Indiquer les limites du travail d’étude que vous avez effectué
  • Suggérer des recherches futures
  • Faire des recommandations.

3 étapes vers votre travail fini.

  • Passez votre commande sur correctrice-web.fr

  • Nous vous contacterons pour préciser les détails de votre travail.

  • Nous vous proposons plusieurs devis de différents spécialistes.

Commander
  • 10% de réduction sur le premier travail!

  • Vous choisissez une offre et payez d’avance 20 % du prix du travail.

  • Nous surveillons le processus de l’accomplissement du travail et le vérifions pour l’unicité dans les services (Turnitin / Unicheck / PlagScan).

  • Nous vous remettons votre travail à vérifier à l’avance afin que nous ayons le temps d’effectuer d’éventuels ajustements.

  • Le travail est prêt et vérifié. Vous versez le reste du paiement et recevez votre travail parfaitement fait.

  • Toutes les corrections et modifications sont gratuites pendant toute la période.

Nous garantissons un remboursement si vous n’êtes pas satisfait de la qualité de votre travail. En outre, votre argent est protégé par un contrat d’utilisation du service de paiement Stripe.
Nous garantissons une confidentialité totale de vos données personnelles. Vos contacts sont totalement anonymes. Nous signons un accord de confidentialité avec tous nos spécialistes.

Comment soutenir son mémoire avec succès ?

Les études universitaires semblent être un long parcours lorsque vous commencez. Mais finalement, ça paraît plus rapide que prévu.

Cette dernière étape avant la soumission d’une thèse ou d’un mémoire de Master 2 est souvent empreinte d’une forte intensité, vous devez avoir la maîtrise de votre thèse.

Voici quelques consignes à prendre en considération pour soutenir votre mémoire avec succès.

1. Relire et épurer le contenu

Ce qui est fondamental pour la réussite d’une soutenance, ce sont les points importants du document. Une soutenance expose le résultat d’un travail déjà effectué. La qualité de ce travail dépend en grande partie du contenu de la présentation. Alors, nous vous conseillons d’abord de relire votre travail pour vous assurer que vous maîtrisez les éléments du contenu que vous essayez de présenter et de résumer les idées principales qui correspondent aux principales conclusions de votre travail.

De ce fait, nettoyez votre texte de toute ce qu’il pourrait y avoir, et afin de savoir sur quel élément du contenu se concentrer lors de la soutenance de votre mémoire de Master 2 ou de votre thèse.

2. Identifier les résultats clé du travail

Savoir comment sélectionner l’essentiel du contenu à présenter aux examinateurs est important pour défendre avec succès la soutenance. N’oubliez pas que lorsque vous faites le bon choix, vous ne pouvez pas tout dire à l’examinateur. Vous devez donc hiérarchiser ce qui est important pour que le sujet, le problème, la question de recherche et l’orientation méthodologique soient compris, plus les limites de votre approche et les principaux résultats que vous avez obtenus.

3. Définir un plan cohérent

Le plan est utile pour un certain nombre de raisons, au-delà du simple fait de permettre à votre auditoire de suivre la progression de votre présentation. La première raison est de démontrer ou de valider des compétences organisationnelles. Ensuite, vous pouvez scinder votre raisonnement en le rendant plus fluide. Une troisième raison est que cela vous aide à vous souvenir des différentes pauses et transitions requises par votre style de présentation.

4. Présenter son travail dans la durée impartie

Pour une bonne soutenance, dans les 10 à 30 minutes consentis généralement pour la présentation, évitez de créer un support PowerPoint contenant plus de diapositives qu’une fraction d’une présentation orale typique. Vous risquez d’être repris par les examinateurs pour ça, pendant votre présentation, ce qui peut vous embrouiller, et vous faire sauter des parties importantes, ou vous amener à vous précipiter pour finir l’oral.

5. Traquer et corriger les coquilles

Faites attention aux fautes, car elles peuvent détruire le contenu du mémoire ou du PowerPoint que vous avez créé. Il est essentiel d’y remédier, comme vous ne pouvez pas savoir à l’avance si les jurés en face de vous tolèrent les erreurs.

6. Utiliser des images d’illustration

Images d’illustration font ici référence à des éléments visuels beaucoup plus visibles et compréhensibles que le contenu textuel. L’utilisation d’images n’est pas destinée à combler les blancs du PowerPoint. Au contraire, ils doivent ajouter de la valeur à votre message.

7. Utiliser des tailles de police lisibles

Si vous créez une présentation PowerPoint avec une taille de police inférieure à 30, c’est vous qui en souffrirez d’abord. Si vous devez ajouter au stress de la présentation un document à peine lisible. Vous pouvez rendre les présentations plus faciles et plus convaincantes, en créant un fichier PowerPoint lisible pour vous et vos jurés.

8. Se montrer créatif

La créativité est encore plus utile avec l’application PowerPoint, car vous pouvez faire ce que vous voulez en matière de présentation. Alors, pour ceux qui n’ont pas la maîtrise de PowerPoint, nous leur recommandons fortement de maîtriser cet outil puissant. Cela aide à une soutenance réussie, mais c’est aussi utile dans un environnement professionnel.

L’une des plus grandes forces de l’application PowerPoint est peut-être sa capacité à créer des animations dynamiques qui captent l’attention des gens. Il est préférable d’utiliser des animations pour ne pas s’enliser dans des diapositives ennuyeuses et monotones.

9. Éviter le plagiat dans la recherche

Le plagiat est l’une des pires infractions qu’un presentateur puisse commettre. Même si vous êtes un étudiant diplômé qui essaie de terminer rapidement un travail avant la date limite, vous ne devez jamais vous contenter de copier-coller les informations de vos sources.

Afin d’apprendre correctement votre domaine d’étude et de développer vos propres opinions, il est essentiel de faire plus que reproduire ce que d’autres universitaires ont dit, sans attribution. C’est également important si vous voulez obtenir une note de passage !

10. Travailler et retravailler le rendu visuel

Prenez très au sérieux le rendu visuel de votre présentation. Sinon, avec un mauvais fond de votre présentation, vous risquez de dévaluer votre travail, même si le mémoire ou le rapport de stage est bien rédigé.

11. Simuler une séance de présentation

Appelée aussi pré-soutenance, cette simulation est très utile pour mettre en évidence ses défauts, ses erreurs, ses peurs, ou tout simplement ses forces, pour convaincre davantage votre public lors de la soutenance. Invitez vos proches à vous écouter plus ou moins objectivement, en vous recommandant par ailleurs d’inviter des étrangers, qui seront un peu moins indulgents que votre cercle d’amis et de famille.

12. Faire preuve de maîtrise du sujet

Démontrer une familiarité avec le sujet et les résultats présentés est essentiel pour que le jury accepte votre travail. Même si cela est difficile, ayez à l’esprit que ce travail est sorti de vous. Cet état d’esprit vous motivera encore plus et vous aidera à rester calme, détendu et clair dans votre exposé.

13. Se détacher de son PowerPoint et faire face au public

PowerPoint continue d’être un support important pour bien présenter sa soutenance. La chose à ne pas faire, c’est de se scotcher à PowerPoint. Sinon, vous courrez le risque d’avoir un impact négatif sur le jury, car soutenir ce n’est pas seulement lire le travail en direct en présence d’un jury.

Nos tarifs pour la relecture et la rédaction Soutenance de mémoire.

Relecture simplifiée

8par page
  • Relecture standart
  • Relecture et correction (Orthographe, grammaire, syntaxe)

Relecture simplifiée +

10par page
  • Relecture standart
  • Relecture et correction (Orthographe, grammaire, syntaxe)
  • Mise en forme du document

Relecture avancée

12par page
  • Relecture standart +
  • Relecture et correction (Orthographe, grammaire, syntaxe)
  • Mise en forme du document
  • Correction de structure

Relecture avancée +

15par page
  • Analyse complete
  • Relecture et correction (Orthographe, grammaire, syntaxe)
  • Mise en forme du document
  • Correction de structure
  • Cohérence semantique

Rédaction de travaux

22par page
  • Rédaction de travail selon vos exigences (Édition de certaines parties du travail)
  • Modifications gratuites illimitées
  • Relecture supplémentaire par un autre spécialiste
  • Rapport de plagiat gratuit
  • Paiement progressif de la commande sans augmentation de prix

Calculez le coût de votre travail.

Nous vous préparons plusieurs devis avec des prix différents pour que vous puissiez choisir.

Une page contient environ 300 mots
Choose File

Qu'est-ce qui se passe après que j'ai laissé une demande?

  • Nous vous contacterons sur WhatsApp pour clarifier les détails
  • Nous vous enverrons plusieurs propositions de prix de différents spécialistes
Partagez cet article !